04 38 701 701
ou 36 24 0.12€/min
04 38 701 701 ou 36 24 0.12€/min
SOS Médecins Grenoble - 7j/7
Prise de rendez-vous en ligne

Historique

Le fabuleux destin de SOS médecins

L’ association SOS Médecins 38 a été créée le 11/12/1988 par 4 médecins : le docteur Mistral qui en sera le premier président, les docteurs Devin, Félix-Faure et Nier. La structure s’intègre alors au sein de la fédération SOS Médecins France fondée elle en 1966 à Paris. Au départ l’activité ne comporte que des visites à domicile. Le siège, également lieu de réception des appels téléphoniques, était à l’Ile Verte de Grenoble. L’association connait immédiatement un vif succès, particulièrement marqué en période d’épidémie hivernale. Elle est opérationnelle sept jours sur sept, 24h sur 24 et elle le restera sans faille jusqu’à aujourd’hui. Conformément au cahier des charges de la fédération, les médecins qui y travaillent sont formés à l’urgence avec des moyens techniques et thérapeutiques adaptés. Ils ont des véhicules blancs débanalisés en liaison permanente avec leur standard téléphonique d’abord par radio puis par téléphone portable et maintenant par Smartphone.

En 1995 Le Dr Francis Devin devient président à la suite du Dr Pierre Mistral. Le groupe est alors formé de 8 médecins. Le Dr Guillemaud et le Dr Chaltiel, sous l’impulsion du Dr Devin, obtiennent de la faculté de médecine que SOS Médecins 38 devienne terrain de stage, d’abord pour les internes de Grenoble, puis les externes.

En 2001 Le groupe déménage, 5 chemin du couvent, dans le quartier des Eaux Claires à Grenoble, dans des locaux plus spacieux qui permettront l’ouverture secondaire d’une consultation.

En 2004 Le Dr Cyrille Picco succède au Dr Francis Devin à la présidence de l’association qui comprend alors 13 médecins.

En 2005 Création d’une consultation au sein du siège de SOS Médecins dans le but de répondre au mieux à une demande de soins de plus en plus croissante. Consultation ouverte en soirée et en week-end.

En 2006 SOS Médecins intègre l’institution chargée d’organiser la permanence des soins, autrefois appelée « la garde médicale ». Cette institution s’appelle le CODAMU-PS (comité départementale de la médecine d’urgence et de la permanence des soins). Elle le fait au sein d’un sous-comité, le sous- comité médical. Cette institution est sous l’égide du préfet et de l’Agence régionale de la santé (ARS).

En 2007 SOS Médecins, dans un souci d’équilibrer l’offre de soins en PDS (Permanence Des Soins) sur l’agglomération Grenobloise, déménage pour Echirolles centre. Là, dans des locaux plus grands, SOS proposera une activité de consultation de 8h à minuit sept jours sur sept, dans le but de pallier ainsi au déficit d’accès aux soins de premier recours et au besoin de PDS. L’association comprend alors 14 médecins.

En 2008 SOS signe une convention de partenariat avec le CHU de Grenoble. Convention qui va fixer la coopération entre le SAMU-Centre 15 et SOS Médecins. Elle fixe les modalités de transmission de visite vers SOS en fonction des degrés d’urgence. Parallèlement, l’effondrement de la participation des médecins de ville à la garde médicale fait que SOS se voit proposer par la DDASS de l’époque la responsabilité de la garde médicale dans sa partie visite à domicile pour la totalité de l’agglomération Grenobloise. SOS accepte mais laisse la possibilité aux médecins installés de pouvoir participer à celle-ci.

2010 Convention passée avec la police et le SAMU-Centre 15 concernant la prise en charge des hospitalisations sous contraintes. Convention également avec la mairie de Grenoble pour l’établissement de certificat d’ivresse publique manifeste à l’hôtel de police.

2011- 2013 Participation à l’écriture, au sein du sous comité médical du CODAMUPS du cahier des charges de la PDS en Rhône-Alpes, cahier des charges qui formalise l’activité de SOS Médecins au sein de la PDS.

2013 SOS Médecins 38 en partenariat avec le SAMU-Centre 15 de l’Isère propose un terrain de stage PDS pour les internes, première en France. Celui-ci est axé vers une formation à la PDS, effectuée au sein de notre structure, et à la régulation téléphonique au SAMU-centre-15. La faculté de Grenoble a validé ce stage qui fonctionne depuis.

En 2013 l’association totalise 42 000 consultations, 26 000 visites et 180 000 appels entrants.

En 2014 L’association est toujours basée à Echirolles. Elle comprend 20 médecins titulaires, 3 équivalents temps plein de remplaçants. L’association est terrain de stages pour les étudiants en médecine. Elle emploie 14 salariés pour faire fonctionner le standard, le secrétariat et l’entretien de nos locaux.

Pour l’avenir nous tenterons de rester vigilant à un accès pertinent aux soins pour tous.

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!